PLATEFORME- Un Alien 2 dans Alien 3 sur Megadrive?

Alien 3, jeu de plateforme sur Megadrive

Quand on compare le film Alien 3 et son adaptation sur Megadrive, on peut se demander si Probe Software n’aurait pas mieux fait d’adapter le second volet de la trilogie, tant le monstre hantant les couloirs du pénitencier s’est vu multiplié dans le jeu-vidéo. Ce dernier reprend grosso-modo l’histoire du film.

La mission de sauvetage des colons de la planète LV-426 a été un massacre. Après avoir affronté la Reine alien et fuit à bord de l’USS Sulaco, Ellen Ripley, Newt, le caporal Hicks et l’androïde Bishop entament leur retour sur Terre. Mais un incendie à bord oblige l’ordinateur de bord à éjecter leurs corps en biostase dans une capsule de secours qui vient s’écraser sur la planète-prison Fiorina-16.

Ripley est la seule survivante. A son réveil, elle découvre que la planète n’est désormais peuplée que de quelques gardiens et d’un groupe de prisonniers souffrant du syndrome du double chromosome Y (XYY). Ayant reconnecté Bishop, elle apprend également qu’un alien était à bord du vaisseau… Et l’on ne tarde pas à découvrir un corps sauvagement assassiné dans les couloirs…

Meet the Alien, dans Alien 3 sur megadrive.

Malgré cette introduction fidèle, les développeurs ont pris de grandes libertés quand à l’histoire originale. Penchons-nous sur ces différents points ensemble.
1- Ellen Ripley
Nous dirigeons le lieutenant Ellen Ripley partie  libérer les prisonniers capturés par les créatures xénomorphes. Si elle conserve sa coupe de cheveux rasée du film, elle embarque avec elle tout l’arsenal des marines coloniaux: fusil à impulsion M-41 qui lance également des grenades à fragmentation, un lance-flammes et des grenades à lancer, sans oublier le fameux détecteur de mouvements.

Alien 3 sur megadrive, la fonderie.

2- La planète Fiorina-16
Ripley évolue dans le complexe minier Fury-161, dont on reconnaît les principaux lieux de déroulement du film: on voit une référence à la zone de repêchage de l’équipage du Sulaco dans les docks du premier niveau, puis la boucherie vue lors de la naissance de l’alien, l’infirmerie ainsi que la fonderie de plomb où se déroule la scène finale du film. On y retrouve également une zone plus sombre aux murs couverts de sécrétions semblables à celles de la ruche de la reine dans Alien le retour.

Alien 3 sur Megadrive, la ruche.
3- Les prisonniers de Fury-161
La planète Fiorina-16 compte en tout et pour tout vingt-deux prisonniers, deux gardiens et un médecin. Dans le jeu, les différentes missions de sauvetage nous demandent de secourir pas moins de 136 détenus englués par les aliens. A noter qu’il est également curieux que Ripley décide de les délivrer puisqu’étant infectés, on ne peut plus rien pour eux, le complexe ne comprenant qu’un médecin au matériel sans doute limité. Vous pouvez toujours laisser le temps imparti arriver à son terme pour contempler les chestbusters défoncer la poitrine de leurs hôtes ^^.

Prisonnier dans la boucherie, Alien 3 sur megadrive.
4- Les aliens
La morphologie de l’alien est fidèle à celle de celui du film, à savoir un xénomorphe quatripède. Mais tout comme les prisonniers, on en trouve en surnombre sur Fury-161, et ces bestioles sont terriblement rapides. On retrouve également des oeufs qui une fois éclos laissent leurs facehuggers se jeter sur votre visage. Cette véritable colonie nous pousse à nous demander si une reine n’est pas présente… A défaut d’un tel adversaire, chaque zone vous oppose à un Gardien, sorte d’alien guerrier de base en plus coriace et usant de sa capacité à cracher de l’acide à l’excès.

Boss gardien dans Alien 3 sur Megadrive

Mais malgré ces incohérences et libertés prises, Alien 3 n’est reste pas moins un bon jeu de plateforme sur Megadrive. Rajoutez-y un brin de survival-horreur, une bonne poignée de Die and retry et quelques musiques plus que sympathiques (mention spéciale à la musique de la zone 4 « La ruche »), et vous obtenez un jeu capable de vous tenir en haleine plusieurs heures pour en voir la fin. Et en parlant de fin, vous ne trouvez pas curieux que Ripley quitte la planète à la sauce Alien 2 plutôt que de se jeter dans la fournaise, évitant ainsi que la compagnie Weyland Yutani ne s’empare du dernier spécimen de xénomorphe encore vivant?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s